It's now Oct 2004, 1.5 years later....as am thinking of going back to Baja, i have decided to finish my trip journal.
Oct 2004, 1.5 ans plus tard, je me décide a finir mon journal car je pense retourner la bas...
I will remember that 15 of March (my birthday) the rest of my life, an infernal day...
From Juncalito (where we had a earthquake!!!) we made a small 1 day stop to Bahia Conception, one of our favorite spot, , whre the sea is so beautiful, the colors are amazing and life is so relax...very plaisante.... After a good night

Je me rappelle très biens cette journée du 15 mars (ma fête!!!!), une journée d'enfer.....
De
Juncalito (la ou nous avons vécu un tremblement de terre!!!) nous avons fait un petit stop d'un soir a Bahia Conception, notre place préféré, la ou la mer est turquoise et la vie y est plus que plaisante et relax, quelle beauté. Aprés une bonne nuit mon cauchemar était plus que présent, nous avions a affronter la plus terrible des cotes que nous avions vue en Baja, "Inferno" que les locaux la surnomme, toute cette beauté n'améliorais en point mon stress... immense. Le moteur soufrais de plus en plus, mon seul désir était de sortir du Mexique afin de réparer le moteur, mais merde que je ne m'attendais pas a une journée aussi pénible.

Essence minimal pour joindre le prochain point, question de poids pour affronter la cote, en bas de celle ci je ne voyais riens d'autre, un adieux a Mulege etait de mise mais dommage, mon esprit était ailleurs.... nous nous somme lancé a fond, ca passe ou ca casse, cette cote d'enfer a a peu près 10 a 15 Km de long, 2iem vitesse tout au long avec avec deux ou trois incursions en troisième, mais les deux dernier kilomètres nous attendent, mais quel con a construit cette cote, l'angle est incroyable......je fonce en deuxième mais le moteur charge trop, il me faut descendre en 1er, allez, allez, allez, je tremble.....grrrrrrrrrr, ENFIN je vois le dessus.....ouiiiiiiiiiiiiiiiii, mon cauchemar est fini.....vive la Baja.....NOPPPPPP.....

3 heures plus tard nous trouvions de l'essence, a sec!
10 minutes après avoir rempli le réservoir, PANIQUEEEEEEEEEEEE, la température de tete est a 600F et l'huile a 350F......même pas capable de m'arrêter, la route n'a pas d'accotement....1 km plus tard je trouve un endroit, je me précipite en arrière, j'ouvre la porte moteur!!!!!!!!!!!!!!!!!! un seule regard pour comprendre le problème, un sac de plastique ces loger dans la "fan" de refroidissement bloquant tout air frais!!!!!!!!!!!! le moteur a chaud....Ouffff, quel genre de dommage???? nous somment au milieux de nul part, après 30 minutes de réflexion, on continue coûte que coûte, déjà 400km, mais apres 30 minutes un nouveau problème surgit, tacatacatacatac en arrière, un bruit terrible que ressemble a un siège de valve ou bruit de valve quelconque... je m'arrête de nouveau pour inspecter.......??????? après 10 minutes d'inspection intense je trouve rien, je suis toujours au milieux de nul part et je décide de continuer....875km plus tard, stresser comme un con, je n'en peu plus de conduire a travers ces montagnes, cotes, petite village perdu...nous retrouvons en fin cette magnifique plage pres de
San Quintin, la ou nous aurons notre dernier souper (de crevettes fraiches) au Mexique...

Sommeil léger, ce Dimanche matin (on nous adis de ne pas conduire au Mexique le Dimanche, d'la merde.) nous ferons une journée remplis de stress du au poste de contrôle militaire, des route lavés par la pluie et remplis de boue, des arrêts plus que douteux dans certaine villes, un bruit de moteur alarmant et une attente plus que pénible au douane Américaine.....   une attente triste a la vue de ces taudis de Mexicain espérant quitter ce beau pay mais sans espoirs, de femme qui allaitent leur enfants en quêtant, de petit bambins qui nous regardent avec tristesse, de mendiants qui tentent de nous vendre des horreurs....   et un moteur qui doit grder 2000rpm minimum, quel choque moral que de voir ce paysage détruit a quelque mettre d'un pays si riche que sont les USA, je n'est pas de mots pour exprimer cette désolation...mais quand meme, vive les USA et notre camping sur la mer au nord de San-Diego que nous retrouverons avec plaisir....mais quel contraste vécu en si peu de temps, je suis marqué a vie.

Pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10